La façon dont Nicolas HULOT s'y est pris pour démissionner de son poste  de Ministre d'Etat n° 3 du Gouvernement, sans en avoir auparavant informé le président de la République et son Premier ministre,  à la radio France- Inter, en direct à 8h 26 du matin, est dans les Annales de la Vème République, une "première" qui a ridiculisé Emmanuel MACRON, alors en partance pour le Danemark et la Finlande pour y bavasser sur on ne sait quoi...

Il est constamment en déplacement autour de la planète, comme une mouche dans un bocal de vinaigre, à la façon de son prédécesseur N. SARKOZY qui a fait 50 fois le Tour du Monde en 5 ans (aux frais de la princesse et en dégageant des tonnes de CO2, de GES), agité du bocal à mouvement brownien s'il en est..

Etonnons nous après qu'il n'ait pas eu le temps de réfléchir suffisamment aux modalités de mise en oeuvre de l'impôt à la source pour être sûr que ça ne va pas foirer...alors que cette "réforme" est annoncée depuis des années ! "Réforme" qui du reste n'en est pas une, puisque le prélèvement mensuel de l'impôt à la source, directement chaque 9 du mois sur le compte en banque, est exécuté depuis des années à leur demande pour des millions de contribuables dont l'auteur de ces lignes.

 

Il suffit dès lors de généraliser le paiement mensuel automatique avec régularisation en fin d'année , au lieu de se prendre la tête comme Macron le fait, au lieu de faire tout ce battage , ce tintouin médiatique !

 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?